Fast, easy and free

Create your website now

I create my website
Free website created on
SiteW

le français pour l'élève au lycée

zyadi Omar http://des-cours-divers.jimdo.com/                         

Oeuvres intégrales:

La boîte à merveilles

Littérature maghrébine d’expression française :

 écriture  romanesque d’auteurs appartenant au trois pays

 du nord de l’Afrique : Maroc, Algérie et

Tunisie (Mohammed khayr Eddine, Abdelkrim Khatibi, Fatima Mernissi…)

La boîte à merveilles,  fiche de lecture :

Auteur: -Ahmed Sefrioui (né en 1915 à Fès; mort en 2004 à Rabat)

                -Ses œuvres : la maison de servitude, le chapelet

 d’ambre.

Date de publication de l’œuvre  : 1954

Circonstance de la publication: la colonisation française au Maroc.

Le genre : roman à caractères autobiographiques.

Autobiographie: raconter une partie de sa propre vie.


Personnages principaux :

Sidi Mohammed, le petit enfant seul et triste. C’est aussi l’auteur-narrateur qui raconte sa propre histoire.

Lalla Zoubida, sa mère qui a 22 ans et qui est fière de ses origines et parle beaucoup.

Sidi Abdeslam, le père du narrateur, tisserand, il ne parle pas beaucoup.

La chouafa, qui s’appelle Kenza. Elle occupe le rez-de-chaussée de la maison.

Voisines de Lalla Zoubida : Rahma  sa fille Zineb et son mari le fabriquant des charrues, Fatima Bziouia

Lalla Aicha, l’ancienne et intime amie de Lalla Zoubida

Autres personnages : le Fqih, Abdallah l’épicier,  Driss le teigneux….

 

Temps et espaces :

l’histoire se déroule vers 1921 quand le Maroc était encore occupé par la France.                   

 L’auteur n’avait que 6 ans.

L’enfant habite Dar chouafa dans la Médina de Fès, il nous décrit aussi le Msid, les quartiers et ruelles de Fès, la kissaria les mausolées…

 

Résumé de l’œuvre :

L’auteur raconte sa vie quand il avait 6 ans. Il fréquente le Msid et accompagne sa mère au souk ou aux voyants qu’elle consulte souvent. Après avoir perdu tout son argent, le père du narrateur était obligé de quitter la maison et voyager pour travailler aux environs de Fès comme moissonneur; pendant ce temps, l’enfant est tombé malade et la mère visite les voyants (sidi  Elarrafi)

Lalla Aicha a beaucoup souffert aussi après le  remariage  de son mari Moulay ELarbi avec la fille du coiffeur  mais les deux femmes vont vivre des moments heureux car, à la fin, sidi Abdeslam revient chez lui en semant la joie dans tout le quartier; de même que Moulay Elarbi  a divorcé la fille du coiffeur  et retourne à sa fidèle femme.

 

ANTIGONE DE JEAN ANOUILH:

Antigone de Jean Anouilh

Théâtre : œuvre littéraire destinée à être jouée sur scène par des acteurs et une mise en scène particulière.


 

Les sous-genres du théâtre sont : la tragédie et la comédie.



La tragédie : pièce de théâtre né en Grèce antique au cinquième siècle avant Jésus-Christ(A.J.C) et dont le sujet  traite les conflits incessants entre des héros humains et des dieux avides de vengeance.


 

Les premiers écrivains de la tragédie sont : EURIPIDE, SOPHOCLE, Eschyle (5ème s. avant J-C)


 


 

Premier auteur d’Antigone : SOPHOCLE au 5ème S. Avant J-C.


 


 


 

Circonstances de la pièce : la 2ème guerre mondiale  et l’occupation allemande de la France.

Mythte de Antigone:

Quand Laios, roi de Thèbes, avait un enfant (Oedipe); il avait décidé de s'en débarrasser parce qu' un oracle avait prédit que cet enfant va tuer son père et se marier avec sa mère Jocaste. heureusement, Oedipe fut adopté par le roi et la reine de Corinthe, Polyboe et Périboe qui désespéraient d'avoir des enfants. En devenant adulte, Oedipe entendit la même prédiction: tuer son père et épouser sa mère. pour éviter ce sort, croyant que Périboe et polybos sont ses vrais parents, il quitte ce pays et  rencontre des personnes sur sa route dont son père Laios fut parmi eux. Lors d'une dispute entre eux Oedipe a tuer son père sans le savoir et devient roi de Thèbe en se mariant  avec sa propre mère qu'il reconnut pas aussi et avec laquelle il avait deux enfants: Étéocle et Polynice et deux filles: Ismène et Antigone.

Quand la peste ravagea Thèbe, Oedipe, pour sauver la ville,fit des enquêtes pour trouver le criminel qui causa cette épidémie.Et....ce fut lui-même le coupable!!

Comme punition, il se creva les yeux et erra loin de Thèbe accompagné d'Antigone jusqu'à sa mort. Lorsqu'Antigone retourna à Thèbes, elle retrouva ses deux frères morts après s'être entre-tué s sur le trône et elle apprit la décision de Créon, son oncle: enterrer solenellement Étéocle et laisser Polynice sans sépulture sous prétexte qu'il était traître et voyou.

Antigone refusa  cet édit(loi) et décida d'enterrer son frère et mourir enfin pour cela.

Personnages principaux:

*Antigone: petite  fille d'Oedipe et de Jocaste, têtue,maigre et noiraude et fiancée d'Hémon.Elle s'oppose à la loi de son oncle Créon qui consiste à ne pas enterrer Polynice. Elle fut enterrée vivante.

*Ismène: soeur d'Antigone, aînée, elle est plus pondérée et et moins courageuse que sa soeur. elle tente en vain de convaincre Antigone de renoncer à son projet de peur de la mort.

*Créon: Roi de Thèbes après la mort d'Étéocle et de Polynice. C'est le frère de Jocaste.Il croit à son métier de roi.Pour lui, l'ordre et la paix sont très importants dans son royaume. Contrairement à Oedipe, il se dévoue à son travail avec simplicité et sans orgueil ni préoccupations personnelles. Après avoir échoué contre l'obstinstion d'Antigone, il a décidé de la faire tuer sans regrets.

*La nourrice: vieille femme qui élève les filles d'Oedipe après la mort de leur mère Jocaste.

*Hémon: fils de Créon et fiancé d'Antigone. il va se poignardé le ventre devant le cadavre de celle-ci.

*le choeur (au début c'est le prologue):il assume le résumé et la présentation de l'histoire et guide le lecteur en faisant des commentaires, des analyses et des descriptions...et intervient auprès de Créon pour ne pas tuer Antigone.

*le messager: c'est lui qui va rapporter et décrire la mort d'Antigone et de Hémon.

*les gardes: (Jonas, parmi eux)ils se chargent de garder le cadavre de polynice.Ils arrêteront Antigone en flagrant délit.

*Eurridice: reine, l'épouse de Créon.Elle tricotera durant toute l'histoire sans intervenir jusqu,à la fin quand elle va se suicider en apprenant la mort de son fils Hémon.

 Le Dernier jour d'un Condamné , Victor Hugo

-l'auteur:  grand écrivain français, né en 1802 à besançon et mort en 1885 à Paris. poète, dramaturge et auteur prolixe, il a marqué son siècle par ses écrits audacieux et par son engagement politique.Il a beaucoup plaidé pour la justice, les droits de l'homme et de la femme et surtout l'abolition de la peine de mort au parlement -en tant que député- et en tant qu' écrivains à travers son roman :"le Dernier jour d'un condamné " parut en 1829 qui reflète la souffrance et la douleur extrême d'un condamné à mort qui attend le jour de son exécution.

 Il a écrit: les misérables, Notre dame de paris, Les châtiments, l'art d'être grand-père, le Dernier jour d'un Condamné,

-Auteur: Victor Hugo.

-Date de publication: 1829

-Genre: roman à thèse(il s'oppose au maintien de la peine de mort) sous forme d'un journal intime( le narrateur raconte les moments qui lui restent  avant d'être exécuté.

-Roman à thèse: écriture romanesque ayant pour objectif la défense d'une idée phiosophique ou politique.

-Journal intime:  écrire son histoire( événements datés) au jour le jour.

-Espaces: l'action se passe dans les trois prisons de Paris: Bicêtre, la conciergerie et l'hôtel de ville(la mairie).

 

 

 

 

 

Temps: 

Six semaines après la proclamation du verdict.

-Les personnages:

   *le condamné:(le narrateur) jeune homme qui nous raconte sa vie  pendant les derniers moments qui lui restent        avant la condamnation à mort. on ne sait pas son nom ni son âge ni même son crime: quel qu'il soit le crime ou le criminel, il ne faut pas appliquer la peine de mort

  *Marie:

    sa fille de trois ans, qui ne va pas connaître son père

  *Sa femme:

    pauvre et  malade

  * Sa mère:

     vieille femme de 64 ans

  *Les bourreaux:

    qui exécutent les condamnés.

  *le prêtre, *L'avocat,*la foule,*...

Résumé:

 

-Un jeune homme(anonyme) fut emprisonné et condamné à mort, après avoir, sans doute, commis un crime. Ce personnage/narrateur raconte les derniers moments  avant de monter sur l'échafaud.Dès le début, il met en opposition deux périodes: celle quand il était libre et celle lorsqu'il fut incarcéré. dans le dernier jour qui lui reste, il se souvient de son procès, de son transfert vers les trois prison: bicêtre, la conciergerie, et l'hôtel de ville.Il décrit  Bicêtre,fait le copmte des jours qui restent, assistent au ferrage et transfert des forçats, et rencontre sa fille qui ne le reconnait pas. Il ne cesse de demender la grâce.jusqu'à quatre heures, temps prévu de l'exécution.

-Visée du roman:

 

    *Le roman est un appel à l'abolition de la peine capitale,il a une visée argumentative.Pour convaincre les partisans de le peine de mort et montrer la nécessité d'arrêter son application, l'auteur,(à travers son personnage et les préfaces) fournie tant d'arguments en tentant de toucher le coeur et la raison.

Parmi ces arguments: 

*Dieu seul a le droit de faire mourir quelqu'un.

*Il faut penser aux causes réelles du crime.

*Il ne faut pas tuer un homme qui a des enfants.

*Il faut rééduquer et non pas punir et se venger.

*La peine de mort ne réduit pas le taux des crimes.

*Au lieu d'appliquer la peine de mort, il fallait appliquer l'emprisonnement perpétuelle...

Examens ANTIGONE:

 

Le texte :

 

CREON __ Imbéciles ! (A Antigone.) Où t'ont-ils arrêtée?

LE GARDE __ Près du cadavre, chef.

CREON __ Qu'allais-tu faire près du cadavre de ton frère?

Tu savais que j'avais interdit de l'approcher.

LE GARDE __ Ce qu'elle faisait, chef ? C'est pour ça

qu'on vous l'amène. Elle grattait la terre avec ses mains.

Elle était en train de le recouvrir encore une fois.

CREON __ Sais-tu bien ce que tu es en train de dire, toi ?

LE GARDE __ Chef, vous pouvez demander aux autres.

On avait dégagé le corps à mon retour ; mais avec le soleil

qui chauffait, comme il commençait à sentir, on s'est mis

sur une petite hauteur, pas loin, pour être dans le vent. On

se disait qu'en plein jour on ne risquait rien. Pourtant, on

avait décidé, pour être plus sûrs, qu'il y en aurait toujours

un de nous trois qui le regarderait. Mais à midi, en plein

soleil, et puis avec l'odeur qui montait depuis que le vent

était tombé, c'était comme un coup de massue. J'avais

beau écarquiller les yeux, ça tremblait comme de la

gélatine, je voyais plus. Je vais au camarade lui demander

une chique, pour passer ça... Le temps que je me la cale à

la joue, chef, le temps que je lui dise merci, je me retourne :

elle était là à gratter avec ses mains. En plein jour ! Elle

devait bien penser qu'on ne pouvait pas ne pas la voir. Et

quand elle a vu que je lui courais dessus, vous croyez

qu'elle s'est arrêtée, qu'elle a essayé de se sauver, peut-être

? Non. Elle a continué de toutes ses forces aussi vite

qu'elle pouvait, comme si elle ne me voyait pas arriver. Et

quand je l'ai empoignée, elle se débattait comme une

diablesse, elle voulait continuer encore, elle me criait de

la laisser, que le corps n'était pas encore tout à fait

recouvert

CREON, à Antigone. __ C'est vrai ?

Antigone __ Oui, c'est vrai (...)

CREON __ Et cette nuit, la première fois, c'était toi aussi?

ANTIGONE __ Oui. -1/1-

 

Compréhension et langue : -

 

1- En quelle année fut écrite « Antigone » ? 0.5p ?

2- Qu’est-ce qui caractérise cette époque ? 1p

3- De quoi s’agit-il dans ce texte ?1.5p

4- Combien de fois Antigone a fait sa tentative ?1p

5- Relevez du texte deux justifications. 1pts

6- En quel moment Antigone a fait son projet ?1p

7- Comment était Antigone devant les gardes ?1pt

8- Relevez une répartie et une didascalie dans le texte.1p

9- Faites une phrase où vous exprimez la concession.1pt

10- Est-ce qu’Antigone a nié son acte ? pourquoi ?1p

 

 

1-Production écrite : 10pts

Supposant que vous êtes dans la même situation d’Antigone, est-ce que vous allez agir de la même façon ? (faire comme elle a fait)

Ecrivez un texte argumentatif (15/20) lignes où vous exprimez votre comportement et votre réaction dans une telle situation.

 

 

 

2-Production écrite : 10pts

Supposant que vous êtes un frère d’Antigone, que pouvez –vous lui dire pour qu’elle n’enterre pas son frère ? Faites un texte argumentatif d’une quinzaine de lignes.